22/06/2017
Plateforme de formation : 3 tendances incontournables

 

Les plateformes de formation ont le vent en poupe : d’après une récente étude Féfaur, 79.3% des grandes entreprises françaises sont déjà équipées d’au moins une plateforme LMS.

Élément central de la stratégie de formation, les plateformes de formation ont considérablement évolué pour répondre aux nouveaux usages. Des portails de formation plus attractifs pour séduire des apprenants toujours plus exigeants, des offres pédagogiques enrichies et digitalisées, et une recherche accrue d’optimisation de la dépense formation. Voici les trois tendances incontournables pour les plateformes LMS aujourd’hui.

1. Des portails attractifs et personnalisés pour la formation

Comment remettre les collaborateurs au centre de la formation ? Avec des interfaces de plus en plus ergonomiques, les plateformes de formation se dotent de fonctionnalités front office visant à accroitre l’engagement et l’implication des collaborateurs dans leur formation.

Sur le volet marketing de la  formation, les plateformes de formation disposent de fonctionnalités permettant de promouvoir les formations avec des outils de communication dédiés, et des processus d’inscription permettant aux collaborateurs de faire des demandes de formation ou d’y accéder en libre-service, au moment où ils ont besoin de se former.

2. Du e-learning au Digital learning

E-learning, blended learning, social learning :  les dispositifs de formation se sont considérablement enrichis et numérisés au cours des dernières années. Le Digital est partout, et implique de repenser les stratégies de formation en profondeur : fini le saupoudrage !

Les plateformes de formation doivent prendre en compte la complexité de ces dispositifs combinant des formats pédagogiques de plus en plus variés : vidéo, classe virtuelle, ressources e-learning, présentiel, communautés d’apprentissages, etc. Elles doivent également proposer des modes d’accès différenciés à la formation afin de répondre aux exigences variées des collaborateurs et des entreprises :  se former sur le terrain grâce à une application de formation mobile, échanger ses expertises via des outils de blog ou de wiki, se certifier via des programmes obligatoires, etc.

3. Améliorer l’efficacité de la formation

A l’heure où les départements formation doivent faire plus avec moins, les plateformes de formation doivent répondre à ces exigences économiques et évoluent avec des fonctions de gestion de la formation. Il s’agit de prouver le retour sur investissement par la mise en place d’un dispositif d’évaluation adapté, de piloter l’investissement formation en fonction des besoins de compétences, d’anticiper les besoins de développement en lien fort avec la gestion des talents. Il s’agit également d’optimiser les dépenses de formation via des outils de planification et de reporting dédiés (bilan financier, planification des moyens humains et matériels, etc.)

Impliquer et motiver les collaborateurs, digitaliser la formation, optimiser les dépenses de formation : les plateformes LMS vont bien au-delà de la diffusion de modules e-learning et sont des outils structurants au service d’une formation en perpétuelle évolution.